Protocole de déconfinement pour les entreprises pour assurer la sécurité et la santé des salarié-e-s :

La reprise de l’activité est essentielle pour éviter l’effondrement de notre économie. Mais cette reprise doit nécessairement se faire dans le respect de la protection de la santé des salariés.

Pour cela, le ministère du Travail publie ce jour un protocole national de déconfinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés grâce à des règles universelles.

Communiqué de presse du 3 Mai 2020 : Muriel Pénicaud, ministre du Travail « Nous devons accompagner toutes les entreprises pour que l’activité reprenne dans des conditions garantissant la santé et la sécurité des salariés. C’est une condition nécessaire au retour au travail à partir du 11 mai même si le télétravail doit rester la norme pour toutes les activités qui le permettent pour les prochaines semaines  ».

 

Acteurs et sites ressources :

Plateforme Toutes mes aides

Numéro vert et hotline :

  • L’Institut ISBL, organisme à but non lucratif dédié à la promotion de l’ESS, a mis en place un numéro vert (gratuit) 0801280106 à disposition des associations et de l’ensemble des entreprises de l’Économie sociale et solidaire (fondation, fonds de dotation, coopérative, mutuelle). En savoir +
  • Le MOUVES (Mouvement des Entrepreneurs Sociaux) a mis en place une hotline solidaire à destination des entrepreneurs. « Pour trouver des réponses adaptées, profitez gratuitement de créneaux individuels de 30 minutes pour échanger avec des experts et entrepreneurs chevronnés mobilisés bénévolement pour vous. »

Foire aux questions :

    • du Ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse :
    • du Ministère du Travail :

Face à l’épidémie du Coronavirus-COVID-19, le ministère du Travail répond aux questions que se posent les employeurs et les salariés sur les mesures de protection à observer au travail, sur le télétravail, sur les outils mobilisables en cas de variation de l’activité (durée du travail, activité partielle – chômage partiel), etc.

  • Pour les Structures de l’insertion par l’activité économique (SIAE), entreprises adaptées, groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) et employeurs qui recrutent dans le cadre du parcours emploi compétences (PEC) : un fichier Questions/Réponses réalisé par le Ministère du Travail est disponible : consultez les Questions Réponses IAE/EA
  • Pour les Entreprises de travail temporaire d’insertion : L’État, en collaboration avec La Fédération des entreprises d’insertion, expérimente depuis le 30 mars une plateforme de l’inclusion dont l’objectif est de continuer à proposer des parcours d’insertion de qualité tout en répondant aux besoins de main d’œuvre qui affluent pour les besoins prioritaires, particulièrement dans le domaine de la distribution alimentaire : accédez à la plateforme de l’inclusion
  • Pour les entreprises de services à la personne : La Direction générale des entreprises a produit un « Questions/Réponses » à l’attention des entreprises de services à la personne (en date du 24/03/2020).
  • Pour les employeurs culturels : Le Ministère de la culture publie une foire aux Questions à l’attention des employeurs sur le recours à l’activité partielle, l’impact sur les droits à indemnisation ou encore l’impact sur le contrat de travail : consultez la FAQ
  • Pour les structures d’aide aux personnes handicapées : Le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) ouvre une plateforme de mise en relation pluri-niveaux. Que vous soyez une personne en situation de handicap ou un membre de famille aidant en demande d’aide, une structure/organisme qui propose une initiative solidaire sur les territoires ou au niveau national, faites-vous connaître sur ce site : https://www.solidaires-handicaps.fr/

 

ipsum id, tempus justo eget mi, Phasellus tristique Lorem diam