Les coopératives éphémères

3 outils d’éducation
à l’entrepreneuriat collectif

La Coopérative Jeunesse de Services (CJS)

La Coopérative Jeunesse de Services (CJS), modèle Québécois développé en Bretagne depuis 2013, puis en France à partir de 2014, qui s’adresse aux jeunes de 16 à 18 ans. Ils créent leur propre entreprise coopérative et la font vivre le temps d’un été. Accompagnés de 2 animateurs et soutenus par de nombreux acteurs du territoire, les coopérants définissent ensemble différents services qu’ils proposent aux habitants et aux entreprises environnantes.

Au sein de ces projets, les jeunes s’initient au fonctionnement d’une entreprise démocratique, développent leur esprit d’initiative et prennent conscience de leurs capacités d’agir.

Coopérer Pour Entreprendre coordonne et pilote le projet CJS au niveau national.
83% des CJS sont portées par des CAE de Coopérer Pour Entreprendre.

La Coopérative de Jeunes Majeurs (CJM)

La Coopérative de Jeunes Majeurs (CJM) s’adresse aux 18-25 ans. Le pôle ESS du Pays de Vannes, avec ses partenaires, a porté une CJM en 2015 à Saint-Avé.

« J’ai découvert des compétences et pris confiance en moi »

« Trois mois pour créer une entreprise, je ne pensais pas que ce serait possible »

« Au début, je me disais « jamais moi », mais au final je n’avais plus de blocage pour faire les choses et me porter volontaire »

D’octobre à décembre 2015, 10 jeunes demandeurs d’emplois de 18 à 25 ans ont créé de A à Z leur entreprise coopérative de prestations de services : peinture, informatique, secrétariat, petits travaux, etc. En 3 mois, accompagnés d’un animateur et d’un réseau d’entreprises, ils ont réalisé 11 prestations auprès de 7 clients, majoritaires des entreprises avéennes. Les jeunes ont appris à conduire une entreprise collective, proposer un service, prendre des décisions collectives et définir une stratégie de commercialisation. Ils se sont initiés aux étapes de la création d’entreprise et ont pu tester différents métiers. Ils ont pris confiance en eux, pu affirmer leurs compétences et ont beaucoup appris sur le travail en groupe.

Un comité local, composé d’acteurs économiques et de la jeunesse du territoire, a appuyé le projet : E2S Pays de Vannes (coordinateur), la Coopérative d’activité et d’emploi Sitelle (portage juridique, comptable et fiscal), la Mission locale du Pays de Vannes, le MRJC, le Foyer de jeunes travailleurs du Mené, Familles Rurales, la ville de Saint Avé, la jeune chambre économique du Morbihan, des entreprises avéennes, la DIRECCTE, la DDCS.

D’autres exemples de CJM en Bretagne :

La Coopérative de territoire (CT)
ou Labo Coopératif

La Coopérative de territoire (CT) ou Labo Coopératif, testée pour la première fois en France à Vannes (Kercado) en 2017, s’adresse à toute personne issue des quartiers prioritaires Politique de la ville, quel que soit son âge.

La coopérative produira une activité économique qui générera des salaires. Il leur faudra définir les prestations vendues, calculer les prix, faire connaître leur offre de service, gérer les plannings, se répartir des fonctions de direction, de marketing, de comptabilité ainsi que les bénéfices.

Pour cela, ils bénéficieront de sessions de formation, d’un accompagnement quotidien (par un.e chargé.e de développement de la coopérative) ainsi que des mises en pratiques chez les clients.

Cette expérimentation permettra aux coopérant.e.s de :

  • Acquérir des compétences techniques : marketing, commercialisation, gestion d’entreprise, ressources humaines, comptabilité, etc.
  • Acquérir et développer des savoir être : prises de décisions, confiance en soi, travail en équipe, etc.
  • Découvrir et approfondir ses motivations professionnelles

2 coopératives de territoire Quartiers Prioritaires
de la Ville à Vannes (en 2017 et 2018)

Ker Coop de mars à juin 2017 

Durant 3 mois, accompagnés d’une chargée d’accompagnement, 9 coopérants, dont 8 femmes d’une quarantaine d’années, ont testé l’entrepreneuriat collectif à Kercado, quartier prioritaire de la Ville de Vannes. 16 prestations ont été réalisées

La Belle Coop d’octobre 2018 à janvier 2019

Durant 3 mois, accompagnés d’une chargée d’accompagnement, 13 coopérants, dont 9 femmes, se sont réunis pour expérimenter la vie d’une entreprise coopérative au sein de l’espace de coworking du DEDALE Café. 11 prestations auprès de 8 clients ont été réalisées. Ils ont bénéficié de 13 ateliers ou formations.

[ARTICLE] Y A-T-IL UN « MODÈLE » COOPÉRATIVES ÉPHÉMÈRES DANS LES QPV ?

« Les coopératives éphémères de territoire constituent un projet expérimental d’entrepreneuriat collectif qui s’inspire des Coopératives Jeunesse de Services, importées du Québec en 2013. Une étude exploratoire sur trois territoires bretons (dont deux quartiers politique de la ville) permet de présenter le cadre général de ces coopératives et d’esquisser un premier tracé des différences de configuration, selon le territoire d’implantation, le système d’acteurs impliqués et les pratiques développées. »

Lire l’article

Resovilles.com

pulvinar vel, id, venenatis non odio justo sem, sit in sed